L’honorable Louisette Duchesneau-McLachlan

Avocate, juge, pionnière dans le domaine juridique en Ontario français

Née à Montréal en 1946, Louisette a fait ses études primaires à Sudbury et Timmins, puis ses études secondaires à Timmins et North Bay. En 1967, elle a obtenu un baccalauréat ès arts du Collège Bruyère, affilié à l’Université d’Ottawa et, en 1971, un baccalauréat en droit de la même université.

Elle été admise au Barreau de l’Ontario en 1973. De 1973 à 1986, elle a été avocate à North Bay. Arbitre de 1975 à 1986 pour régler des différends en matière de relations syndicales, elle a également été médiatrice et arbitre pour la Commission des relations de travail en éducation, de 1975 à 1981.

Juge adjointe de la Cour provinciale (section civile) de 1979 à 1986, Louisette oeuvre au sein du tribunal pour l’éducation des enfants exceptionnels de l’Ontario, division française et anglaise, et auprès de la Commission des relations de travail de l’Ontario à titre de vice-présidente.

Elle a été la première femme à être membre du bureau de direction de la Société canadienne de la monnaie à Ottawa, de 1978 à 1985. Elle fut également membre du conseil d’administration du Collège Canadore d’arts appliqués et de technologie, à North Bay, de 1980 à 1985.

Nommée juge de la Cour provinciale de l’Ontario, division de la famille, en 1986, elle siège au district de Nipissing, à North Bay. Depuis 1990, cette cour est désignée sous le nom de « Cour de justice de l’Ontario ». Elle siège au district de Nipissing, à North Bay et préside au niveau des causes criminelles [adultes] aussi bien qu’en matière de famille, protection de l’enfance et jeunes contrevenants.

Lorsqu’elle a été nommée en 1986, elle est  alors devenue la première femme francophone à accéder au poste de juge à la Division provinciale de la Cour de justice de l’Ontario, et la première femme à être nommée juge dans le Nord-Est de la province.

L’honorable Louisette Duchesneau-McLachlan a présidé au niveau des causes criminelles [adultes] aussi bien qu’en matière de famille, protection de l’enfance et jeunes contrevenants.

Elle est également membre de plusieurs associations professionnelles et bénévole dans des associations locales à vocation économique.

En 2012, elle a été décorée de la Médaille du jubilé de la Reine Élizabeth II. Mme Duchesneau-McLachlan est décédée en 2014.

Références :  ajefo.ca   aefo.ca (femmes de vision)   gg.ca  ontariocourts.ca/ocj/fr/; ottawacitizen.com

NDLR: J’ai rédigé ce résumé à partir de sources fiables et au meilleur de mes connaissances. Dans toutes les instances possibles, je tente de faire valider le contenu auprès de la personne ou de sa famille lorsqu’il est possible de le faire. Toutefois, s’il contient des erreurs, n’hésitez pas à m’en faire part. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s