GENS DU NORD, GENS DE COEUR ET D’ACTION : biographies et autobiographies

18gE2WEtN5VV4XT_a7z9mQ_r

Screen Shot 2018-05-12 at 1.11.46 PM

Native de Jogues

Mariette Carrier-Fraser : Femme de volonté et d’influence au service de l’Ontario français. Collection Gens d’exception. Robert Arseneault. Éditeur CFORP. 2011.

Vouloir des progrès significatifs et peser sur les bons leviers pour en faciliter l’avènement. Telle est la règle d’une femme hors du commun qui imprime sa marque sur quelques-uns des plus grands dossiers en francophonie ontarienne des années 1980 à aujourd’hui.Pourtant, tout commence dans un milieu très modeste du nord de l’Ontario où rien ne laisse présager la suite. Une petite fille y naît en pleine guerre mondiale. Peu à peu, une forte personnalité s’affirme et s’impose au service du développement de l’Ontario français. Source : CFORP



Screen Shot 2018-05-12 at 1.31.46 PM

Sudbury

Gaétan Gervais : Le « gardien du dépot ». Collection Gens d’exception. Robert Arseneault. Éditeur CFORP. 2012.

Le gardien du dépot. Depositum custodi. Garde le dépot. Telle est la devise que se donne l’Association canadienne-française d’éducation d’Ontario (ACFÉO) vingt-quatre ans après sa fondation en 1910. Le parcours de Gaétan Gervais – l’homme, le citoyen, l’historien – en constitue la démonstration par excellence. Le dépôt qu’il reçoit en héritage, ce chercheur passionné de l’Ontario français le conserve soigneusement. Mais, surtout, le père du drapeau franco-ontarien l’enrichit afin qu’il soit transmis aux générations futures. Des générations conviées à faire vivre pleinement une communauté linguistique et culturelle toujours en quête d’équilibre entre continuité et renouvellement, patrimoine et modernité, hier et demain.  Gaétan Gervais ou le parcours d’un Sudburois devenu le gardien du dépôt qu’ont en partage tous les membres de la communauté franco-ontarienne. Source : amazon.ca



fragments-de-temps_sm

Hallébourg/Longlac


Fragments de temps : Suzette Hébert-Downey.
 Marlène Bélanger. Éditions Cantinales. 2010.

Cette biographie autorisée regroupe des informations sur l’enfance et l’adolescence de l’artiste peintre Suzette Hébert-Downey, l’influence du Quetico Centre sur son art et sa démarche, ses mentors, la collective d’artistes qu’elle a cofondée en 1976 (Les Filles d’Emily Carr) et le rêve de sa vie — la mise sur pied de la galerie Suzette’s Art Gallery à Lydia Lake.  Le livre présente également un catalogue général des oeuvres de l’artiste. Source : Les femmes de la route 11 sur WordPress



252122~v~Les_Jumelles_Dionne_et_l_Ontario_francais__1934-1944_

Corbeil

Les jumelles Dionne et l’Ontario français (1934-1944). Gaétan Gervais. Éditions Prise de parole. 2011.

Dans cette étude pionnière. Gaétan Gervais examine la tutelle gouvernementale (1934-1944) des jumelles Dionne. Mise en place pour empêcher une possible exploitation des jumelles par leurs parents, la tutelle servira ironiquement à cautionner une vaste entreprise commerciale dont le gouvernement ontarien et le médecin des quintuplées retireront d’énormes bénéfices. Les luttes engagées dans ce dossier par l’Association canadienne-française d’éducation de l’Ontario (ACFÉO), à la demande des parents, Elzire et Olivia Dionne, ne représentent qu’un chapitre des luttes des Franco-Ontariens pour le contrôle de l’enseignement français et catholique dans leur province. Cette étude jette un nouvel éclairage sur un épisode marquant de l’histoire des Franco-Ontariens. Prix Christine Dimitriu Van Saanen en 2001. Source : coopuqam.com



33156265_10209824421842155_2751343169210679296_n

Cochrane

Dans les sillons d’Élisabeth Bruyère. Gilberte Paquette, s.c.o. Éditions l’Interligne. 1993.

Soeur Gilberte Paquette, s.c.o., fille de William Paquette et d’Alice Blouin, a grandi dans le Nord de l’Ontario, près de Cochrane (à Mace et Frederick House). Elle est entrée en religion chez les Soeurs de la Charité d’Ottawa en 1942. Dans son autobiographie, elle raconte son enfance dans le Nord ontarien, ses années d’enseignement et ses 30 ans d’apostulat en milieu hospitalier, y compris la direction de l’Hôpital d’Ottawa (anciennement l’Hôpital Général) et la fondation du Centre de santé Élisabeth-Bruyère.

 


Joe-Laflamme

Gogama

Joe LaFlamme, l’indomptable dompteur de loups. Suzanne F. Charron. Éditions Prise de parole. 2013.

Joe LaFlamme (1889-1965) a vécu à Gogama pendant de nombreuses années. Il s’est fait connaître dans les années 1920 et 1930 alors qu’il guidait son traîneau tiré par des loups au milieu de foules dans les rues de Sudbury, de Toronto, Montréal, Boston, Chicago et New York. Dans cet ouvrage, Suzanne F. Charron a reconstitué la vie fascinante de ce personnage extraordinaire.

 

 



Screen Shot 2018-05-24 at 5.02.28 PM

Sudbury

Saisons d’or et d’argile, tableaux de vie. Lysette Brochu. Éditions du Vermillon. 2005.

Parfum de rose et de tabac, Récits et tableaux de vie, poèmes, lettres et nouvelles. Lysette Brochu. Éditions du Vermillon. 2011.

 

 



10306771_608579725908061_7744184581578559162_n

Hanmer

C’est le temps d’en parler. Claire Trépanier. AUPRESS Athabasca University. 2009.

Dans son ouvrage biographique « C’est le temps d’en parler », l’auteure Claire Trépanier raconte la vie de Marie-Louise Bouchard Labelle, une femme d’humble origine, élevée à Hanmer dans le Nord de l’Ontario, qui tombe en amour avec le curé de son village. Elle en subira les terribles conséquences pour le reste de ses jours… L’histoire vraie de cette femme s’étend sur plus d’un siècle (de 1858 à 1973), une période qui voit surgir plusieurs événements déterminants de l’histoire du Canada dont la Grande Dépression. Vous pouvez lire la biographie gratuitement en ligne au lien suivant :

http://www.aupress.ca/index.php/books/120154



Les Dubreuil et le bois (à venir sous peu)



AUTRES TITRES DE BIOGRAPHIES ET AUBIOGRAPHIES (sans description ou image de la couverture) 

Tours de force (autobiographie de Conrad Lavigne). Éditions L’interligne. (TIMMINS)

Camille Lemieux et L’Ami du peuple, 1942-1968. Serge Dignard. Société historique du Nouvel-Ontario. Collection Documents historiques no 80). 86 pages. 1984. (SUDBURY)

Alphonse Raymond, s.j., 1914-1978 : mes souvenirs, receuillis, transcrits et annotés par Huguette Parent, s.c.o. Société historique du Nouvel-Ontario.  (Collection Documents historiques no 93). 1995. (SUDBURY)

Paul Demers (document’art). Pierre Albert. Les Éditions L’Interligne, 1992, 144 pages. (HEARST/OTTAWA)

Robert Paquette. Paul Tanguay. Éditions Prise de parole. 1980. (SUDBURY)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s