Marie-Louise (Chassé) Meilleur

Doyenne de l’humanité

Lors de son 117e anniversaire en 1997, quand on a dit à Marie-Louise Meilleur qu’elle était la plus vieille personne au monde, elle aurait répondu : « Pauvre Canada ! » tout en riant…»

— Document biographique préparé par la Société historique du Nipissing (ourontario.ca)

En août 1997,  le Livre Guinness des records a proclamé la Canadienne Marie-Louise Chassé Meilleur, alors âgée de 116 ans, doyenne de l’humanité (la personne la plus âgée sur la planète). Au moment de la proclamation, elle vivait à Corbeil, dans le Nord de l’Ontario.

Née Marie-Louise Fébronie Lévesque à Kamouraska QC le 29 août 1880, Marie-Louise a été mère de douze enfants (dont deux sont décédés en bas âge) issus de deux mariages. Elle était fille de pêcheur qui était également propriétaire d’un hôtel à Kamouraska.

À 19 ans, elle a épousé Gérard Leclerc, un pêcheur de métier de son village. Il est décédé d’un trouble respiratoire au début de la Première Guerre mondiale, et Marie-Louise est alors déménagée à Rapide-des-Joachims avec ses quatre enfants.

Elle y a rencontré son deuxième mari, un bûcheron et contre-maître franco-ontarien nommé Hector Meilleur qu’elle a épousé en 1915, et avec lequel elle a eu six enfants. Après le décès de son deuxième mari, elle a vécu chez sa fille à Deep River, et par la suite au  Manoir Nipissing de Corbeil où elle a passé les dernières 10 années de sa vie.

En 1986, lors d’une entrevue avec Southam News, Marie-Louise a mentionné qu’elle retournerait volontiers au poêle à bois et à la lampe à l’huile d’autrefois, car elle trouvait que la vie à la course des gens du 20e siècle nuisait à leur qualité de vie…

Au moment de son entrée au Manoir Nipissing de Corbeil en 1988, elle était âgée de 107 ans, pouvait encore marcher seule, en s’aidant d’une canne, et faisait preuve d’un vif sens de l’humour.

Le travail ardu, redire les bonheurs de sa jeunesse, aimer sa famille, conserver un bon sens de l’humour et avoir la foi en Dieu — tels ont été les secrets de longévité de cette Grande Dame canadienne française !

À l’occasion de son Assemblée annuelle en 1997, la Société historique du Nipissing a présenté ses hommages à Marie-Louise Meilleur pour sa contribution générale à la société, en particulier, celle d’être un si bel exemple pour tous ceux qui l’ont connue.

Marie-Louise Meilleur est décédée le 16 avril 1998 à l’âge de 117 ans. Elle a été la doyenne de l’humanité entre le 4 août 1997 et le 16 avril 1998. (la femme la plus âgée sur la planète). Les données officielles suggèrent qu’elle est, encore aujourd’hui, la personne qui a vécu le plus longtemps de l’histoire du Canada.

Faits historiques intéressants liés à l’année de naissance de Marie-Louise Meilleur :

  • 1880 est aussi l’année où Calixa Lavallée a composé l’hymne national Ô Canada. L’hymne a été joué pour la première fois le 24 juin 1880.
  • L’année 1880 correspond au début de la construction du chemin de fer transcanadien, un projet initié par le premier ministre de l’époque,  John A. Macdonald.
  • 1880 est l’année où la première femme médecin à obtenu sa licence pour pratiquer au Canada, Dre Emily Stowe.
  • 1880 est aussi  l’année de naissance d’une autre femme qui deviendra très célèbre : l’écrivaine et activiste américaine, Helen Keller qui était sourde, muette et aveugle.
  • L’Américain Thomas Edison invente l’ampoule électrique.
  • Au moment de la naissance de Marie-Louise, le Canada n’avait que 13 ans !

De plus, saviez-vous que ?

  • Marie-Louise Meilleur a vécu dans une maison en bois rond sans électricité jusqu’aux années 50.
  • Le manoir où Madame Meilleur a vécu les 10 dernières de sa vie était logé dans l’édifice qui avait été construit pour la pouponnière des jumelles Dionne à Corbeil.

Vous pouvez visionner un reportage de Stéphane Laberge pour Radio-Canada à Corbeil au sujet de Marie-Louise Meilleur le 14 août 1997 (cliquez sur le lien ci-dessous). http://archives.radio-canada.ca/emissions/500-15671/page/4/ 2e réportage (en anglais) : http://youtu.be/KzVO9YKIDkU Références : Document biographique préparé par la Société historique du Nipissing (date inconnue, ourontario.ca); demogr.mpg.de/books/odense/6/11.htm9; www3.sympatico.ca/mgchassey/M_Lse/M_Lse.htm; listverse.com/2010/02/07/top-10-oldest-people-ever; freepages.genealogy.rootsweb.ancestry.com/~meilleuro/01214-04.htm#Corbeil%20woman%20set%20to%20mark%20115th

NDLR: J’ai rédigé ce résumé à partir de sources fiables et au meilleur de mes connaissances. Dans toutes les instances possibles, je tente de faire valider le contenu auprès de la personne ou de sa famille  lorsqu’il est possible de le faire. Toutefois, s’il contient des erreurs, n’hésitez pas à m’en faire part. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s