L’honorable Marie-Paule Charette-Poulin

Sénateur, communicatrice, cadre supérieur, animatrice radiophonique, chef de file pour les services en français en Ontario

M-P Poulin

Photo : avec l’autorisation de Marie-P. Charette-Poulin

«Par la force de ses convictions et son parcours professionnel exceptionnel, le sénateur Poulin est un modèle de persévérance et une source d’inspiration pour tous nos étudiants. Les francophones de l’Ontario lui doivent de nombreux acquis quant au respect de leurs droits et une reconnaissance indéniable du rôle de notre communauté envers le développement et le rayonnement de notre province».

 — Denis Hubert-Dutrisac, président du Collège Boréal

Née à Sudbury en 1945, Marie-Paule a fait ses études secondaires à l’Académie Ste-Marie à Haileybury. Par la suite, elle a obtenu un baccalauréat ès arts de l’Université Laurentienne en 1966, une maîtrise ès sciences sociales de l’Université de Montréal en 1969 et un baccalauréat en droit (LL.B) de l’Université d’Ottawa en 2007.

Elle a été nommée au Sénat du Canada en 1995 dans la division sénatoriale du Nord de l’Ontario, faisant d’elle la première Franco-Ontarienne à siéger au Sénat. Elle est membre du Comité sénatorial de la régie interne, des budgets et de l’administration, et membre sortante du Comité sénatorial des finances nationales, du Comité sénatorial de l’agriculture et des forêts, du Comité sénatorial des langues officielles, du Comité sénatorial de la sécurité nationale et de la défense et du Comité permanent des banques et du commerce.  Elle fut présidente du Comité sénatorial des transports et des communications.

Sénateur Poulin fut la première femme à présider le Caucus libéral du Sénat et la première sénateur à présider le Caucus libéral du Nord de l’Ontario. Elle a également été Présidente du Parti libéral du Canada de décembre 2006 à avril 2008.

Avant sa nomination au Sénat, Marie-Paule a été sous-ministre au gouvernement du Canada et cadre supérieure en radiodiffusion. À titre de présidente fondatrice et première dirigeante du Tribunal canadien des relations professionnelles artistes-producteurs, elle a mis sur pied un nouvel organisme fédéral pour les travailleurs autonomes.

En tant que vice-présidente de la Société Radio-Canada, elle a assumé plusieurs fonctions : ressources humaines et relations industrielles, secrétaire générale du Conseil d’administration et exploitation de la radio et de la télévision régionales.

Marie-Paule a été la directrice fondatrice des services français de la SRC pour le Nord de l’Ontario. À ce titre, elle a fondé la station radiophonique CBON de Sudbury et a établi plus de trente antennes réémettrices dans le Nord-Est et le Nord-Ouest de l’Ontario.

Elle a été couronnée de nombreuses distinctions pendant sa carrière dont le Prix Marcel Blouin pour la meilleure émission de radio du matin au Canada en 1983, la médaille du Conseil de la vie française en 1988, l’Ordre de la Pléiade en 1995, un doctorat honorifique en droit de l’Université Laurentienne en 1995, l’insigne d’Officier de l’Ordre national de  la Légion d’honneur de la France en 2003, l’insigne de l’Ordre de Saint-Jean en 2004, le Trille de Platine en 2008 et la Personnalité Richelieu International 2008.

Elle a fait partie du Comité d’implantation de la Loi 8 en Ontario, du conseil d’administration fondateur de la Cité collégiale, du conseil d’administration fondateur du Regroupement des gens d’affaires (RGA). Elle fut la première femme à présider le RGA.

En 2013, le Collège Boréal lui a remis un diplôme honorifique en Affaires et Services communautaires.

Entrevue sur les ondes de TFO: Panorama rencontre l’honorable Marie Poulin, sénateur, au moment où elle prend la présidence des célébrations du 100e anniversaire de l’Assemblée de la francophonie.

http://www1.tfo.org/education/episode/27751/rencontres-senatrice-marie-poulin#.VMU6uyd4jsA

Note historique : La première femme à être nommée au Sénat du Canada était Cairine Wilson, native de Montréal, habitant la région d’Ottawa (sa division sénatoriale était Rockliffe). Elle fut en poste de 1930 jusqu’en 1962. Depuis 1930, 23 femmes de l’Ontario (en date de mars 2013) ont siégé au Sénat, dont deux du Nord de l’Ontario — Marie-Paule Charette-Poulin de Sudbury et Isobel Finnerty de Timmins.

Poulin_Marie-Paule

Références : http://www.parl.gc.ca http://www.collectionscanada.gc.ca; texte de M-P C.Poulin

Certification 2013

Advertisements

Un avis sur « L’honorable Marie-Paule Charette-Poulin »

  1. Nicolas dit :

    Amusant ce cv de mme Poulin. Je puis vous dire qu’elle le doit entièrement à ses contacts en politique. Sa compétence intrinsèque? Enfin… allons-y pour une simple usurpation contenue dans ce cv. Vous mentionnez « le prix marcel-blouin en 1983 pour la meilleure émission matinale à la radio au Canada », eh bien, sachez qu’elle ne mérite aucun crédit pour ça. J’étais moi-même un de ses employés en 1983 et le prix marcel-blouin revient entièrement à l’animatrice Dominique Lemieux pour l’excellence de ses prestations en ondes. Mme Poulin n’a rien fait ni pris aucune décision. Elle se concentrait sur son ambition d’être nommée à la vice-présidence de Radio-Canada, et elle était semi-absente de la gestion de la station. Sa nomination future occupait toutes ses journées. D’ailleurs, tous les employés de CBON à l’époque chuchotaient entre eux sur cette usurpation de gloire par Marie Poulin quand le prix fut alloué cette année-là. Ceci dit, nous avions tous de bons rapports avec mme Poulin bien que nous étions au fait des limites de sa compétence.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s