Denise Levesque

Artiste peintre, enseignante, animatrice d’ateliers, bénévole pour les arts

Lévesque, Denise

Photos : avec l’autorisation de Denise Levesque

« Le personnage féminin est souvent présent dans mes tableaux. La situation de la femme dans le monde est pour moi matière à réflexion. Il est clair que, en tant que femmes, nous devons être vigilantes en tout temps. J’estime que notre place est une place d’égalité en respect et en reconnaissance des forces propres à chacune. »

—   Denise Levesque, www.deniselevesque.ca

Dès son enfance à Sturgeon Falls, Denise a été fascinée par les univers artistiques. Soutenue par son milieu scolaire et familial, elle a exploré sa palette de talents — le ballet, le patin artistique, ce qu’on appelait à l’époque le patin de fantaisie, et les cours d’art privés, tout en rêvant de jouer de la harpe…

Une carrière professionnelle en danse ne s’est pas dessinée pour Denise, mais le mouvement et la grâce du corps humain ont continué à l’interpeller et à s’exprimer dans un autre univers — celui des arts visuels. Entre les années 1980 à 1995, elle a d’ailleurs intégré la notion de danse dans la majorité de ses tableaux, tant ceux qui présentaient des personnages que ceux qui évoquaient des paysages.

Denise Lévesque, arbre

Paysage à l’ouest, automne, Aylmer 2007, Denise Levesque

Équilibre, déséquilibre, fragilité, stabilité, harmonie, cadence — dans les deux univers créateurs de Denise, le mouvement du corps instinctif et le mouvement de l’âme intuitive se rencontrent et permettent au langage des couleurs de trouver une voix et au jeu des lignes de tracer un éventail d’émotions.

Denise Levesque, 1970

Avec l’autorisation de Denise Levesque, 1970

Denise a fréquenté les écoles St-Joseph, le couvent Notre-Dame de Lourdes et l’école secondaire Franco-Cité à Sturgeon Falls avant de consacrer une année d’études universitaires en sciences. Par la suite, elle a complété un premier baccalauréat en arts visuels à l’Université d’Ottawa en 1975, et un an plus tard, elle a terminé un baccalauréat en éducation.

Au début des années 70, elle a été professeure de ballet à Sturgeon Falls, ainsi que guide au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. Son intérêt pour la peinture s’approfondit en 1979 lorsqu’elle suit un stage avancé  de peinture avec le peintre émérite canadien, Kenneth Lockhead.

De 1977 à 1982, Denise a enseigné les arts plastiques à l’école secondaire Thériault à Timmins tout en étant directrice bénévole de la Galerie Éducative Thériault pendant trois ans.

Quelques années plus tard, elle a été professeure d’arts plastiques à l’école St-Georges de Montréal où elle a enseigné à de jeunes adolescents, ainsi qu’à des groupes de personnes âgées en soirée. À cette époque, elle a également été membre de l’Association du développement des arts visuels à Montréal.

Pendant les années 90, Denise a enseigné la didactique des arts visuels à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa et a animé des ateliers en arts au service éducatif du Musée des beaux-arts du Canada.

Elle a également œuvré à titre de spécialiste en arts visuels à temps partiel pour le Conseil des écoles catholiques de langue française à Ottawa pendant vingt-deux ans de 1987 à 2009.

L’artiste Denise a toujours côtoyé la pédagogue, les routes se croisant et s’entrecroisant depuis plusieurs décennies. Denise expose en solo ou en groupe depuis les années 70 majoritairement dans les villes du Nord et de l’Est ontarien, ainsi qu’au Québec. Gatineau, Hull, Montréal, Sturgeon Falls, Sudbury, Toronto, Timmins, Ottawa, Hawkesbury…

Lévesque, Denise, peintureSon œuvre intitulée « Lumina » fait partie de l’exposition collective «Clément Bérini : honorer inspirer rassembler» qui voyagera dans plusieurs galeries du Nord de l’Ontario en 2013-2014.

«J’exprime la force de la flore, qui, d’apparence fragile, nous étonne par sa résilience. N’oublions pas, les fleurs nous apaisent, nous émerveillent et guérissent certains de nos maux.» * D.L.

Au cœur de son œuvre — la danseuse en mouvement, la famille, le couple, les paysages, les fleurs, les anges, le jeu des couleurs et des lignes, la spontanéité, l’émotion…

Au bout de ses doigts  — le papier de soie, le sable, les pétales séchés, le mica, la pierre, la cire, l’aquarelle, le pastel à l’huile, l’encre, la gouache, l’acrylique…

Le travail artistique de Denise a été soutenu par plusieurs octrois. Elle a également reçu le Prix TVO La Chaîne en 1992 pour la page couverture de l’Horaire Scolaire. Ses œuvres se retrouvent dans de nombreuses collections privées et ont été citées et utilisées dans divers contextes dont l’agenda «La puissance au féminin» publié aux Éditions Femme et Pouvoir en 2003.

Denise a été membre du conseil d’administration du Conseil des Arts d’Aylmer de 1999 à 2001 et membre du conseil d’administration de Bravo-Est de 2008 à 2011.

Références : gn-o.org; bravoart.org; catalogue de l’exposition « Clément Bérini : honorer inspirer rassembler (2013)* ; http://www.deniselevesque.ca; texte de D. Levesque

Certification 2013

Advertisements

2 avis sur « Denise Levesque »

  1. quel beau tableau, ce paysage d’Aylmer! Bravo à l’artiste!

  2. Merci pour votre beau commentaire Natalie. Je le transmettrai à l’artiste !

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s