Lorraine Desjardins, s.c.o.

Religieuse, enseignante, formatrice, conseillère, missionnaire, animatrice générale (supérieure) de la Congrégation des Sœurs de la Charité d’Ottawa

Sr Lorraine-2(Photo :  Archives des Soeurs de la Charité d’Ottawa)

«Osons avec audace et créativité, avec une ardeur nouvelle en témoins prophétiques, vivre en femmes de compassion et d’espérance,
 dans la nouveauté de notre mission». (Vision 2010-2016)

— 30e Chapître général des Soeurs de la Charité d’Ottawa, soeursdelachariteottawa.com

Née à Kapuskasing en 1943, Sr Lorraine est la fille de Roland Desjardins de Kapuskasing et de Fernande Guénette de Moonbeam. À partir du Jardin d’enfants jusqu’à la 8e année, elle a fréquenté l’école Immaculée-Conception sous la direction des Sœurs Grises de la Croix.

Immaculée C.

Photo : École Immaculée Conception, avec l’aimable autorisation d’Andrew Liptak, http://postalhistorycorner.blogspot.ca

À l’âge de 13 ans, l’écolière Lorraine a participé à un concours de français provincial à Ottawa, et fut l’heureuse gagnante d’un premier prix en littérature et d’un deuxième prix en orthographe. C’était à l’époque des pages écolières dans les quotidiens francophones de l’Ontario (notamment la page du populaire et bien-aimé Oncle Jean dans le journal Le Droit), et les débuts de la radio et de la télévision francophone, incluant CFCL à Timmins.

L’adolescente Lorraine fit ses études secondaires à l’école Sainte-Rita à Val Rita (9e et 10e années) et, par la suite, ses 11e et 12e années au Pensionnat Notre-Dame-du-Sacré-Cœur (couvent de la rue Rideau à Ottawa).

Dès 1959, alors âgée de 16 ans, la jeune postulante Lorraine a entrepris son engagement apostolique en faisant son entrée dans la Congrégation des Sœurs de la Charité d’Ottawa (autrefois connue sous le nom de Sœurs Grises de la Croix). En 1961, elle a pris le nom de Sœur Jean-Luc.

Après avoir terminé son École normale à l’Université d’Ottawa en 1962, Sr Lorraine a enseigné dans des écoles d’Ottawa pendant 6 ans, tout en étudiant en vue de l’obtention d’un baccalauréat.

Sr Lorraine et famille

Photo : de g.à.d. Jean-Luc Desjardins (frère de Sr Lorraine), Roland (père), Sr Lorraine à l’âge de 24 ans, Fernande (mère); août 1967; avec l’aimable autorisation de Sr Lorraine Desjardins.

Les chemins du Canada et de l’Afrique se sont croisés une première fois dans la vie de Sr Lorraine en 1969 lorsqu’elle est allée enseigner en mission au Lesotho à l’âge de 26 ans. Elle y était également en service à la formation des jeunes religieuses à vœux temporaires.

Trois ans plus tard, un défi de santé a ramené Sr Lorraine en terre canadienne où elle a poursuivi son œuvre d’enseignante à Orléans et à Fauquier, avant d’effectuer un retour aux études à l’Université Laurentienne pour y obtenir un baccalauréat ès arts avec une concentration en histoire et en littérature en 1976.

Suite à deux ans d’enseignement au Collège Notre-Dame, une institution secondaire tenue par la Congrégation à Sudbury, Sr Lorraine a foulé le sol africain une deuxième fois pour y relever le défi d’un engagement missionnaire en Zambie. Elle y a été responsable de la formation des novices pour la Congrégation pendant 8 ans auprès des jeunes femmes provenant de la Zambie et du Malawi.

En 1987, Sr Lorraine est déménagée au Malawi en Afrique centrale où elle a assumé la responsabilité régionale de 35 religieuses dévouées en éducation, en santé et en pastorale paroissiale dans cette région du monde.

Un autre virage attendait cependant Sr Lorraine, qui après 17 ans de mission en Afrique, est revenue à la Maison mère à Ottawa en 1992 pour y oeuvrer à la Direction générale de la Congrégation des Sœurs de la Charité d’Ottawa, à titre de conseillère. À cette fonction s’est aussi ajoutée celle de trésorière générale en 2001.

Trois ans plus tard, elle a été élue au poste de supérieure générale (animatrice générale) de la Congrégation au Chapitre général de 2004 pour un mandat de six ans. Elle y a été réélue pour un deuxième mandat en 2010. Ce mandat a pris fin en 2016.

En juin 2011, Sr Lorraine a célébré son Jubilé d’or (50 ans de vie religieuse). À l’occasion de cette grande fête, le Chœur d’Orléans a chanté au couvent de la rue St-Joseph plusieurs chants de leur répertoire religieux et profane en son honneur.

Note historique : C’est en 1845 que quatre Sœurs Grises de Montréal sont arrivées à Bytown (maintenant Ottawa) pour y fonder une école (la première école bilingue de l’Ontario) et un hôpital qui allait devenir l’Hôpital général d’Ottawa. En 2013, 168 ans après la fondation, les bienfaits de l’oeuvre de Sr Élisabeth Bruyère retentissent dans onze pays : Canada, États-Unis, Haïti, Brésil, Japon, Thaïlande, Cameroun, Malawi, Zambie, Lesotho et République d’Afrique du Sud. Les Sœurs de la Charité ont œuvré dans le Nord de l’Ontario à partir de leur première mission à Mattawa en 1878. Les Elles du Nord présenteront prochainement l’historique de l’œuvre des religieuses des Soeurs de la Charité d’Ottawa en terre nord-ontarienne sur ce blogue.

Références : ipir.ulaval.ca; stjosephorleans.ca; lapresse.ca (Oncle Jean); postalhistorycorner.blogspot.ca; soeursdelachariteottawa.com; texte de Sr L. Desjardins

Certification 2013

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s