Louise I. (Lefebvre) Fortin

Enseignante, animatrice, soliste, musicienne, comédienne, mentor et chef de file pour la culture musicale dans le Nord de l’Ontario, bénévole

Louise Fortin(Photos : avec l’autorisation de Louise Fortin)

«La musique rassemble les gens d’une communauté pour s’amuser, pour célébrer, pour marquer certains événements en laissant nos différences de côté. La musique donne vie et couleur à ces rencontres.»

— Louise Fortin, 2013

Native de Kapuskasing, Louise est la fille cadette d’Henri Lefebvre et d’Évelyne Losier. Elle a fait ses études primaires à l’école Immaculée Conception de Kapuskasing, et ses études secondaires de 1962 à 1966, au Mont St-Joseph à Ottawa, un pensionnat dirigé par les Soeurs de la Charité d’Ottawa.

Passionnée de musique et de théâtre depuis son enfance, Louise a suivi des cours de ballet, de patinage artistique et de musique.

Déjà, enfant, l’univers musical l’attirait parce qu’il la transportait ailleurs dans un autre monde — un monde enjoué, féérique, magique. Elle a fait ses premières classes en piano sous l’égide des Sœurs de la Charité à Moonbeam.

Par la suite elle a étudié le piano et le chant au pensionnat Mont St. Joseph d’Ottawa, et à l’âge adulte, elle a poursuivi des études en chant et en théâtre.

Louise a obtenu un brevet d’enseignement à l’École normale d’Ottawa, un baccalauréat ès arts de l’Université Laurentienne et un diplôme A. Mus. du conservatoire  Conservatory Canada à London, Ontario.

En 1969-70, elle a fait ses débuts en enseignement auprès des enfants inuits dans les Territoires du Nord-Ouest. Par la suite, Louise a enseigné à Cornwall avant de reprendre la route du Nord de l’Ontario où elle a enseigné à Kapuskasing au primaire et au secondaire de 1980  jusqu’à sa retraite en 2005.

Tout au long de sa carrière en enseignement, Louise a joué plusieurs rôles dont celui de professeure de musique, professeure d’immersion française, titulaire de salle de classe, animatrice culturelle et animatrice pastorale. Elle a été également professeure de chant et de piano, soliste et choriste, directrice de chorale et comédienne dans des troupes de théâtre communautaire.

La culture, la musique, le plaisir des rencontres et le rassemblement des jeunes ont toujours été au cœur de sa vie.  Elle a organisé des spectacles et a mis en scène des pièces de théâtre en milieu scolaire et communautaire. Elle a également été à la direction de plusieurs chorales dans le Nord de l’Ontario.

À titre de professeure privée de piano, de chant et de théories, Louise a eu le bonheur d’accompagner plusieurs élèves qui ont bien réussi les examens du conservatoire de musique. Plusieurs d’entre eux ont reçu des mérites à l’échelle provinciale et certaines sont devenues des professeures de musique.

Depuis plus de 30 ans, Louise met ses talents au service de la communauté musicale du Nord de l’Ontario. Elle est membre du comité du Festival de musique de Kapuskasing depuis 1980 où elle s’est investie sur plusieurs plans : la sauvegarde de l’œuvre des fondateurs du festival, la prise en charge des changements nécessaires pour tenir à jour la section vocale du festival, la traduction des documents officiels du festival (correspondance, articles pour les médias, programmes, etc.), ainsi que la promotion de l’événement.

Elle est présentement membre du comité exécutif du Festival de musique de Kapuskasing qu’elle préside depuis 2009. Elle est également membre du conseil d’administration du Centre de santé communautaire de Kapuskasing.

Festival de musique 2010 b

(Photo : Louise Fortin et sa petite-fille Christiane au Festival de musique de Kapuskasing, 2010)

Sa carrière et son œuvre ont été parsemées de reconnaissance. En 1988, Louise a reçu la médaille d’excellence du conservatoire de musique Conservatory Canada lors de la remise des diplômes où elle fut promue au grade « Associate Performer » (A. Mus.). Elle a également reçu le médaillon Arts & Culture de la ville de Kapuskasing en 1989 pour sa contribution exemplaire aux arts de la ville, notamment pour son rôle inestimable dans le succès retentissant du Festival de musique.

Pour Louise, les célèbres paroles de la chanson Chante-la ta chanson de Jean Lapointe sont la résonance de toute une vie qu’elle a consacrée à la musique — oui, elle a chanté les beautés de la vie, et surtout, elle a su aider ses élèves, ses chorales et ses petits-enfants à trouver la mélodie qui chantait en elles et en eux…

Certification 2013

Références : ckgn.ca;  Article : «Un succès à répétition depuis 1971 : Kapuskasing attend son Festival de musique avec impatience», Jacques Côté, Liaison, no42, 1987, p. 7; arts-ville.org; texte de L. Fortin

Advertisements

4 avis sur « Louise I. (Lefebvre) Fortin »

  1. Linda hunt dit :

    Louise, I hope you still remember me, we went to school together and we were best friends. I was watching the news this morning and they mentioned Kapuscasin which made me think of you. I would love to get caught up on our respective lives and hope to hear from you.
    Merry Christmas old and dear friend

  2. Linda hunt dit :

    Thank you so very much, it has been approximately 50 years since Louise and I last spoke.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s