Andrée (Hébert) Brunelle

Infirmière, hygiéniste dentaire, professeure, gérante de campagne politique provinciale, femme d’affaires, musicienne, bénévole

studio andree 1970s

Photos : courtoisie de Suzanne (Brunelle) Drover, c. années 1970

Née à Magog au Québec en 1921, Andrée est la fille de Napoléon Hébert et de Marie-Anne Boissonneault. La plus jeune d’une famille de 17 enfants, elle a fait ses études primaires et secondaires chez les Filles de la Charité à Magog.

Fascinée par l’apprentissage, Andrée a d’abord fait ses études en sciences infirmières à l’Hôtel-Dieu de Sherbrooke en 1945. Elle souhaitait devenir hôtesse de l’air, mais à l’époque, elle a été refusée à cause de son port de lunettes.

Plus tard, Andrée s’est spécialisée en sciences dentaires à la University of Columbia (New York), où elle a obtenu un baccalauréat en 1949.

Andrée a également obtenu un baccalauréat en musique, et un certificat en enseignement primaire, secondaire et universitaire.

Suite à ses études, elle a travaillé au département fédéral de santé à Ottawa pendant un an avant d’accepter un poste de professeure à l’Université de Toronto. Andrée a fondé et dirigé les cours d’hygiène dentaire à la faculté de l’Art dentaire de l’Université de Toronto.

Au cours des années 50, elle a rencontré René Brunelle alors qu’il était en voyage d’affaires à Toronto. Ils se sont mariés en 1956, et Andrée est alors déménagée dans le Nord de l’Ontario, où a débuté une longue carrière de dévouement communautaire et politique.

Originaire de Penetanguishene, la famille de son conjoint, René Brunelle, habitait le Nord de l’Ontario depuis 1925 — d’abord à New Liskeard, ensuite à Cochrane, et éventuellement à Moonbeam au Lac Rémi. Le père de René a lui-même construit le célèbre site touristique Chalet Brunelle en 1928, qui, à l’époque de sa construction, et pendant une trentaine d’années, s’est appelé le Moonlight Camp.

Même si Andrée n’était pas familière avec le Nord de l’Ontario à son arrivée, elle s’y est rapidement enracinée pour bâtir une famille et un avenir avec René et leurs quatre enfants.

Andrée a été le bras droit de René pendant sa prodigieuse carrière politique dans le Nord. En effet, René Brunelle a été le représentant de Cochrane Nord à Queen’s Park pendant 23 années consécutives, soit de 1958 à 1981. Andrée a joué plusieurs rôles dans la carrière politique de son conjoint et a assurément contribué à son succès.

À l’époque où René Brunelle était député provincial pour Cochrane Nord, la circonscription englobait un vaste territoire incluant de Timmins à Iroquois Falls, jusqu’à Hearst.

La route pour faire campagne était longue et les heures de travail l’étaient également! Andrée conduisait son mari à toutes les destinations de la circonscription et s’occupait de dactylographier tous les documents. Elle était également une référence critique pour ses discours et ses présentations. De retour à Moonbeam, elle gérait les horaires de rendez-vous avec les citoyennes et citoyens.

En plus d’élever sa famille et de soutenir la carrière politique de son conjoint, Andrée s’est toujours impliquée dans sa communauté en siégeant à divers comités. Elle a été la fondatrice de la bibliothèque de Moonbeam, ainsi que présidente du comité de la bibliothèque.

Elle a été membre et présidente du Conseil de Pastorale, a siégé au conseil d’administration de l’Aide à l’enfance, a été organisatrice de repas pour la congrégation des sœurs cloîtrées à Moonbeam, organiste à l’église, présidente du comité des scouts et fondatrice du Domaine Portage !

Pendant ses années dans le Nord, Andrée a également enseigné au palier primaire et secondaire et a été très connue pour sa gestion de l’entreprise familiale — le site touristique,  Chalet Brunelle au Lac Rémi (Moonbeam).

Chalet Brunelle

Site du Chalet Brunelle

Le Chalet recevait une clientèle diversifiée pendant la saison estivale, qui, au départ, était essentiellement américaine pendant les années 60. Andrée gérait la salle à manger, le bar, les chalets, le motel, les roulottes, les canots et les bateaux, les pompes à essence, la cantine, la plage et le garage des chasseurs. Elle a fait ce travail jusqu’à la vente du Chalet Brunelle en 1985.

Andrée est décédée le 8 juin 2014  à Magog, sa ville natale à l’âge de 92 ans, Pendant les dernières années de sa vie, elle a bien profité des joies que lui apportaient ses 3 petits-enfants et son arrière-petit-enfant.

Note historique : Plusieurs endroits ont été nommés en l’honneur de René Brunelle, dont un parc situé au nord de la route 11 et du village de Moonbeam, à 32 kilomètres à l’est de Kapuskasing, sur la rive est du lac Rémi.  Monsieur Brunelle a pris sa retraite de la politique en 1990 à l’âge de 70 ans, et le couple Brunelle est déménagé à Magog en 2001. René Brunelle y est décédé en 2010.

Références : kapuskasingtimes.com/2010/04/22/farewell-mr-brunelle; Article :  «René and Andrée Brunelle. Finally together after 26 years of mariage», Northern Times, October 21, 1981; Livre : Héritage Moonbeam; : ontarioparks.com; caissealliance.com; texte de Suzanne (Brunelle) Drover.

Certification 2013

Advertisements

2 avis sur « Andrée (Hébert) Brunelle »

  1. Fleur-Ange Lamothe dit :

    Wow!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s