Yvonne Mary Blanche Leroux

Première infirmière des soeurs Dionne

« Cinq petits bouts prématurés, décharnés, rachitiques, affamés – couchés à cinq dans un panier de boucher – calés entre des couvertures, emmaillotés dans des tissus à chemises et à draps […] vaisselle décente, pas de moustiquaires, pas de portes, pas de propreté, puis des mouches le jour et des maringouins la nuit.  »

— Extrait du journal intime d’Yvonne Leroux quelques jours après son arrivée à la ferme des Dionne

Née à Callander en 1912, Yvonne a été l’une des premières diplômées du programme en « nursing » de l’hôpital St-Joseph à North Bay qui, par la suite, a été son employeur.

Le 29 mai 1934, la supérieure en chef de l’hôpital St-Joseph a reçu la demande d’envoyer une infirmière «qui parlait français» pour aller prêter secours médical au Dr Allan Dafoe, sur une ferme située à mi-chemin entre Callander et Corbeil, environ 15 km de North Bay.

Une patiente du Dr Dafoie, madame Elzire Dionne, venait de mettre au monde cinq petites jumelles, et à moins d’un miracle, les chances de survie des quintuplées Dionne étaient très minces…

Âgée de 21 ans,  Yvonne  a répondu à l’appel du Dr Dafoe, et se rendit sur place à Callander, son village natal, sans avoir la moindre idée de la tâche monumentale qui l’attendait  — rien de moins que la responsabilité de « sauver la vie » de cinq fillettes pesant chacune entre 1,5 livre et 2 livres (0,6 à 0,9 kg), qui devaient être nourries au compte-gouttes et être surveillées jour et nuit !

Dionne bookDans un livre écrit en 1964 par James Brough intitulé, We Were Five : The Dionne Quintuplets Story From Birth to Girlhood to Womanhood, les jumelles Annette, Marie, Yvonne, Émilie et Cecile ont insisté sur leur reconnaissance à l’égard de l’infirmière Leroux qui, selon elles, était responsable de les avoir « maintenues vivantes ».

Yvonne est demeurée au service des sœurs Dionne jusqu’en décembre 1936.

Après avoir quitté la famille Dionne, Yvonne a prononcé des conférences aux États-Unis et au Canada et fut l’invitée de multiples émissions. Elle fut connue et reconnue à l’échelle mondiale pour son travail exemplaire auprès des cinq sœurs.

En 1936, une poupée représentant Yvonne Leroux a été fabriquée par la compagnie américaine Alexander Dolls, dans la collection prisée «Madame Alexander», en production de 1923 à 1947. Vous pouvez voir des images de cette poupée à l’adresse suivante :

http://www.worthpoint.com/worthopedia/exceptional-1936-madame-alexander-292060856

Yvonne a épousé Fred Davis, le photographe officiel des jumelles Dionne. C’est lui qui avait d’ailleurs pris les toutes premières photos des sœurs en date du 30 mai 1934.

Yvonne est décédée en 1981.

Note historique : Au moment de la naissance des jumelles en 1934, il n’y avait eu que 500 cas de naissances officialisées de quintuplés au monde — aucun de ces enfants n’ayant vécu plus de 50 jours. D’après les notes du journal intime d’Yvonne Leroux, le médecin traitant, Dr Dafoe, ne s’attendait pas à ce que les jumelles Dionne survivent ! Elles sont, fort possiblement, les premières quintuplées au monde à avoir survécu à leur naissance.

Références : archeion.ca; www.quintland.com/diary.html; thecanadianencyclopedia.com; archivescanada.accesstomemory.org

Article sur l’historien Floyd Andricks, un membre de la parenté d’Yvonne Leroux (en anglais).

http://www.ourmidland.com/news/af41d54f-b42a-5def-a284-b49b75d4c3f6.html

NDLR : J’ai rédigé ce résumé à partir de sources fiables et au meilleur de mes connaissances. Dans toutes les instances possibles, je tente de faire valider le contenu auprès de la personne ou de sa famille  lorsqu’il est possible de le faire. Toutefois, s’il contient des erreurs, n’hésitez pas à m’en faire part. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s