Marie Duhaime

Enseignante, pionnière. visionnaire pour l’éducation en français en Ontario et pour les services aux enseignantes et enseignants retraités, historienne communautaire, bénévole

Marie Duhaime

Marie Duhaime, SOCIÉTÉ HISTORIQUE DU NIPISSING “NOTRE HISTOIRE” 1979-89.

«Marie s’est trouvée par sa participation, son exemple et son efficacité à ouvrir la porte à tous les francophones qui l’ont suivi [sic], par la suite surtout dans les postes supérieurs de l’Association [des enseignantes et des enseignants de l’Ontario] »

—Léa Blake, enseignante, soeur de Marie Duhaime, Société historique de Nipissing (biographie de Marie Duhaime), 2003  

Marie est née, la troisième d’une famille de 14 enfants, à St-Charles (Grand Sudbury) en 1907. Dès sa jeune enfance, elle a eu une passion pour l’école, et a eu l’occasion de la fréquenter tôt puisqu’elle était située juste en face de la maison familiale !

Alors qu’elle était encore jeune, sa famille a déménagé à Coniston où elle a poursuivi ses études jusqu’à la huitième année.

Par la suite, Marie a étudié à l’école Modèle de Sturgeon Falls. À cette époque, c’était la seule école où il était possible d’obtenir un brevet pour se diriger dans la carrière de l’enseignement.

Marie a poursuivi ses études et en 1933-34, elle a obtenu son brevet Première classe de l’École normale d’Ottawa, et éventuellement, son baccalauréat en éducation.

Elle a enseigné au primaire et au secondaire dans plusieurs villes et villages de l’Ontario. Elle a débuté sa carrière dans une petite école de campagne à Cache Creek, tout près de Cache Bay, puis ensuite à Verner.

Par la suite, Marie a enseigné à Iroquois Falls, Ansonville, et Sturgeon Falls.

Marie a été au service de la profession d’enseignante dans le Nord de l’Ontario pendant 45 ans. Au fil de sa carrière, de nombreux comités ont profité de son expertise dont, entre autres, son association professionnelle (AEFO) au niveau local et régional.

En plus de participer activement à la fondation d’unités régionales de l’AEFO, de groupes de la FFCF, des Cercles de Fermières et des ACFO régionales, elle a été la présidente provinciale de l’AEFO en 1960-61 et la présidente de la F.E.O. en 1964-65.

Lors du congrès de l’CMOPE (Conférence mondiale de la profession enseignante) en 1973, Marie fut chef de la délégation ontarienne à Addis-Abbeba, Ethiopie.

En 1976, elle a fondé l’unité française de ERO/STO (Enseignantes et enseignants retraités de l’Ontario) à Sturgeon Falls, dont elle fut la présidente.

En 1979, Marie a été une des membres fondateurs de la Société historique du Nipissing. Elle a été membre active de la Société jusqu’en 1991.

Elle a effectué d’innombrables recherches sur les pionniers francophones de sa région, et a été responsable de la section des pionniers de  Nipissing Ouest pour la publication « Nos belles figures d’autrefois » publiée en 1980  par la Société historique du Nipissing.

En reconnaissance de son dévouement à la profession enseignante, Marie a reçu la décoration de membre à vie de l’AEFO en 1969, et fut également la première femme du Nord a être décorée du Mérite franco-ontarien en éducation en 1978.

Elle est décédée en 1993 à l’âge de 86 ans.

Note historique : Depuis 1977, 14 Franco-Ontariennes du Nord ont été décorées du Mérite franco-ontarien en éducation. Vous pouvez lire la liste sur ce blogue en cliquant sur Mérite.

Références : ourontario.ca  http://www.regionducielbleu.ca

NDLR: J’ai rédigé ce résumé à partir de sources fiables et au meilleur de mes connaissances. Dans toutes les instances possibles, je tente de faire valider le contenu auprès de la personne ou de sa famille  lorsqu’il est possible de le faire. Toutefois, s’il contient des erreurs, n’hésitez pas à m’en faire part. 

Advertisements

4 avis sur « Marie Duhaime »

  1. Carole Lafrenière-Noel dit :

    Mme Duhaime était une enseignante absolument hors paire. Elle était passionée de son métier et a su inculquer à ses étudiants le goût de la littérature canadienne française et de la grammaire. Je lui en suis très reconnaissante. Absolument inoubliable!

    • Merci beaucoup Carole pour ce beau témoignage ! Marie Duhaime fut la première Franco-Ontarienne du Nord à obtenir le Mérite franco-ontarien en éducation. Tes paroles appuient le choix de l’AEFO ! Une Grande Dame de l’enseignement 🙂

  2. Jocelyne Desbiens dit :

    Quelle excellente enseignante ! Je fus choyée de l’avoir pour mes deux premières années de secondaire . Elle était une enseignante impliquée, motivante et dévouée à son travail et au bien-être de ses élèves. Que de beaux souvenirs en pensant à elle !

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s