Jacqueline Guertin

Chef de file communautaire, militante pour l’éducation en français, philanthrope, bénévole

Jacqueline Guertin

« À 78 ans je suis fière et heureuse d’avoir donné le meilleur de moi-même aux gens qui m’entourent.

On dirait bien que je n’ai pas eu peur de défoncer les portes pour les ouvrir ».

— Jacqueline Guertin, 2012

Née  Fortier à Moonbeam en 1934, Jacqueline a grandi à Cochrane dans une famille d’entrepreneurs (Fortier Beverages).

Après avoir fait ses études à l’école normale d’Ottawa, elle est déménagée à Kapuskasing pour y poursuivre sa carrière d’enseignante. C’est alors qu’elle a fait la rencontre de Maurice Guertin avec qui elle a fondé une famille, et a élu domicile permanent à Kapuskasing.

Depuis sa tendre enfance, Jacqueline relève tous les défis qui se placent sur sa route. Dès sa jeune vingtaine à Kapuskasing, elle a joué un rôle actif au sein des Filles d’Isabelle, et fut choisie régente (présidente) du groupe de 225 femmes à l’âge de 27 ans.

En 1968, Jacqueline est devenue conseillère scolaire pour la région de Kapuskasing suite à la restructuration, et fut la première femme à être élue au conseil scolaire catholique. En 1971, elle fut élue la première présidente du nouveau conseil.

À l’échelle provinciale, Jacqueline a été la première femme élue à l’Association des Conseils de l’Ontario au début des années 70. En 1976, elle a également été nommée au conseil du Collège Northern d’arts appliqués de Timmins.

Quelques années plus tard, Jacqueline a été la première femme à être élue présidente du Bureau de direction du Collège Northern. Elle y a joué un rôle de premier plan pour que le collège devienne une institution bilingue.

En 1981, Jacqueline fut invitée à siéger au Conseil des Régents, une entité qui gouverne les 21 collèges communautaires de l’Ontario. En 1986, ses qualités de leader ont été soulignées à nouveau lorsque le bureau de direction de Northern Telephone l’a invitée à devenir membre de leur bureau de direction. C’était la première fois qu’une femme tenait ce rôle.

Depuis plus de 60 ans, Jacqueline se dévoue à de nombreuses causes bénévoles. Pendant 7 ans, elle a mené de front une campagne de collecte de fonds pour bâtir le nouvel hôpital Sensenbrenner de Kapuskasing.

De plus, elle a prêté main-forte à plusieurs organismes régionaux et a soutenu financièrement des projets communautaires. Entre autres, elle a fait don à la communauté de sa collection privée de 38 sculptures d’argile du sculpteur Maurice Gaudreault de Moonbeam, afin que ce patrimoine artistique et historique soit conservé et présenté au plus grand public possible.

Aujourd’hui, Jacqueline continue son bénévolat en dirigeant le chant de chorale de sa paroisse au Lac Rémi et s’occupe, depuis plus de 20 ans,  de l’organisation et mise en scène de spectacles dans son lieu de résidence secondaire.

Références : texte de J. Guertin http://www.erudit.org  www.lexpress.to

Certification 2013

Advertisements

3 avis sur « Jacqueline Guertin »

  1. Hélène Beaulieu dit :

    J’ai déjà travailler pour vous.

  2. Cecile Lehoux Blais dit :

    FElicitations Jacqueline! Bravo d’avoir laissé la peur de côté et d’avoir fonce dans la vie, comme on dit mordre dans la vie!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s