Gaby des Groseilliers

Auteure, enseignante, passionnée de l’histoire

Née Gabrielle-Luce à Moonbeam en 1925, Gaby des Desgroseilliers a grandi à Sturgeon Falls où elle a fait ses études primaires à l’école Saint-Joseph, et son école secondaire au pensionnat Notre-Dame-de-Lourdes.

Par la suite, elle a terminé sa formation d’enseignante à l’école normale de l’Université d’Ottawa et a étudié au Ontario College of Education (aujourd’hui connu sous le nom d’OISE). Elle a également fait des études doctorales à l’Université d’Ottawa.

Elle a enseigné au primaire, au secondaire et à l’université en Ontario, au Québec et en Afrique. En 1972, elle est déménagée à Rouyn-Noranda pour y enseigner des cours d’anglais, et y a élu domicile. Elle a fait carrière à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Depuis sa retraite de l’enseignement, Madame des Groseilliers se consacre à l’écriture. Elle est l’auteure de 10 livres, incluant des romans, des contes, des essais et des nouvelles.

10364197_672476056185094_4200196628003593096_nSon 10e livre, lancé en 2014, porte sur son aïeul, l’explorateur Médard Chouart des Groseilliers, qui serait le premier Blanc à avoir exploré la région du Nord de l’Ontario entre les années 1654 et 1656.

Liste de ses publications :

  • Yvano au Québec, Maxime, Montréal, 2004, 380 p. Roman historique.
  • La petite poule rouge, ill. de A. Boutin, Tenviela, Arnfield, 2003, 36 p. Conte d’enfant.
  • L’Évangile selon Gaby, Tenviela, Arntfield, 2000, 143 p. Essai.
  • Jean de la Lune, ill. de C. Eugénie, Tenviela, Arntfield, 2000, 24 p. Chanson, poésie, conte (Jeunesse).
  • On appelle Moustache, d’Ici et d’ailleurs, Val d’Or, 1996, coll. « Policier », 180 p. Roman.
  • Jardins mémoires, Savoir, Montmagny, 1994, 179 p. Nouvelle.
  • Nouvelles du Nord. Nouvelles du regroupement de l’Abitibi-Témiscamingue, d’Ici et d’ailleurs, Val d’Or, 1990, 161 p. G. des Groseilliers, dir.
  • Tabarouète de Joual Vert, ill. de C. Schimtz, Apollo Press, Clevenand, 1984, 176 p. Biographie.
  • Créyez-moé, créyez-moé pas ! Du réel à l’irréel, Hearst, Éditions Cantinales, 240 pages. Nouvelles.
  • Le premier vrai «canayen», Médart Chouard des Groseilliers, Éditions Cantinales, roman historique, 2014.

Gaby des Groseilliers est décédée en 2014 à l’âge de 89 ans.

Références : http://www.lexpress.to  www.abitibiexpress.ca  www.franco.ca; http://www.lafrontière.ca

NDLR: J’ai rédigé ce résumé à partir de sources fiables et au meilleur de mes connaissances. Dans toutes les instances possibles, je tente de faire valider le contenu auprès de la personne ou de sa famille lorsqu’il est possible de le faire. Toutefois, s’il contient des erreurs, n’hésitez pas à m’en faire part. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s