Sylvie-Maria Filion

Auteure, artiste multidisciplinaire, poet person

« J’attaquerai la réalité pour ne plus qu’elle
 revienne.
 Ou, si elle devait me revenir, il faudrait
 qu’elle me soit
 totalement soumise ». Sylvie-Maria Filion, Mon Temps d’éternité

Née dans la région du Pontiac en 1970, Sylvie-Maria a grandi à Moonbeam, et a terminé des études en Arts et Lettres à l’Université de Hearst en 1996.

Pendant son séjour d’études à Hearst, elle a fondé le journal étudiant Le 49ième. Plus tard, Sylvie-Maria a travaillé comme journaliste au journal Le Nord de Hearst, et a écrit en anglais pour d’autres journaux de la région.

Elle a également fait des études en éducation spécialisée et en psychologie, et a suivi une formation en mime corporel à Montréal.

Dès son tout jeune âge, elle excellait au niveau des arts visuels. Dessinatrice, elle s’est adonnée au portrait jusqu’à l’âge de 16 ans, puis à la bande dessinée.

Les arts de la scène l’ont interpellée à l’adolescence et Sylvie-Maria s’est alors jointe à l’équipe d’improvisation de l’école secondaire Cité des Jeunes à Kapuskasing. Lors du 13e festival provincial de théâtre franco-ontarien, elle a été nommée capitaine de l’équipe du Nord de l’Ontario, qui s’est avérée l’équipe championne de tout l’Ontario.

Avant-même sa vingtaine, Sylvie-Maria écrivait déjà des pièces de théâtre, les mettait en scène et montait des chorégraphies. À cette époque, elle a aussi écrit ses premiers poèmes…

D’une plume imagée qui fait résonner une voix distincte et fougueuse, Sylvie-Maria a publié plusieurs recueils de poésie, romans et autres textes depuis la fin des années 90. Ses publications comptent parmi celles les plus lues au Canada français,

Liste partielle de ses publications :

  • 1998 : Métapholies
  • 2002 : Le Musée des lèvres
  • 2004 : Les Bonbons des horreurs et Petite chose à genoux
  • 2008 : Mon temps d’éternité (prix de poésie Le Droit)
  • 2009 : La Nébuleuse du Celte (prix de poésie Le Droit)
  • 2011 : Mary-Jane la tueuse

Sylvie-Maria fait de la suppléance dans les écoles francophones et anglophones de l’Outaouais, travaille également comme pigiste, dirige une maison d’édition numérique (mpublishings), en plus de chanter dans des chorales et des opéras.

Mais, comme elle le fait depuis son entrée dans le monde de la littérature, Sylvie-Maria continue d’exprimer les contrariétés et les réjouissances du monde à travers sa poésie. Vous pouvez suivre son parcours créatif à partir de sa page Facebook.

Références :  www.franco.ca   http://www.canlit.ca  prisedeparole.wordpress.com http://www.wix.com  www.bulletinaylmer.com  www.facebook.com/sylviemaria.filion/info

Certification 2012

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s