Annick Léger

Comédienne, auteure, productrice, metteure en scène, coach de jeu, narratrice

Titre_menu

Avec l’autorisation d’Annick Léger

Née à Elliot Lake, Annick a fréquenté l’école secondaire Villa française des jeunes où elle a eu la piqûre du théâtre. Depuis plus d’une vingtaine d’années, elle a touché à plusieurs métiers liés à la scène — écriture, traduction, mise en scène et enseignement. On la surnomme parfois la « fleur du théâtre franco-ontarien ».

Elle a séjourné à Sudbury, vécu à Ottawa et également à Toronto avant de s’installer à Montréal. Elle a obtenu un baccalauréat avec une spécialisation en interprétation à l’Université d’Ottawa, ainsi qu’une maîtrise en études théâtrales à l’Université du Québec à Montréal en 2008.

À titre de comédienne, Annick compte à son actif plus de 65 productions théâtrales. À la télévision, elle a tenu plusieurs rôles dans des émissions ou séries bien connues du grand public dont « La vie rêvée de Mario Jean », « Les Bougons », « C.A .», « 3x rien » et « Cover Girl ».

Annick prête également ses talents de narratrice et d’animatrice à divers projets tels des émissions, des soirées ou des dessins animés.

Sa carrière a été couronnée de succès et d’accolades. Entre autres, elle a remporté la Palme d’or de la meilleure interprétation pour les cinq rôles qu’elle a joués dans « Le Testament du couturier » en 2003, en plus d’obtenir le Masque de la meilleure production francophone pancanadienne en 2004 (Théâtre la Catapulte). Elle a également reçu le Prix théâtre Le Droit pour sa performance dans « À la recherche des signes dans l’univers ».

En 2007, elle a été finaliste au Prix d’excellence de Théâtre Action Avant-scène pour ses nombreuses contributions artistiques au sein de la communauté franco-ontarienne. La même année, dans le cadre de l’émission Accent, la télévision de Radio-Canada lui a rendu hommage en réalisant un documentaire d’environ 8 minutes sur sa carrière et ses origines dans le Nord de l’Ontario.

En janvier 2012, Annick s’est jointe à l’équipe de Théâtre Action à Ottawa à titre de conseillère dramaturgique.

Elle offre également un service de coach de jeu auprès d’acteurs de tous les âges et de tous les styles.

Note historique : Le premier festival provincial de théâtre franco-ontarien (organisé par Théâtre Action) s’est tenu à Elliot Lake en 1974. Réf. Les 35 premières années de Théâtre Action de Joël Beddows et Amélie Mercier.

Références : http://www.annickleger.ca  www.radio-canada.ca  www.expressottawa.ca; texte d’A. Léger.

Certification 2012

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s