Lola Lemire Tostevin

Poète, romancière, essayiste, traductrice, professeure, critique littéraire

« Je ne suis pas femme / je suis parole ». — Lola Lemire Tostevin

Née à Timmins en 1937, Lola a partagé son enfance entre Timmins et Sturgeon Falls. Citoyenne du monde, elle a vécu dans le Nord de l’Ontario, à Montréal, à Edmonton, à Fort McMurray et à Paris, avant de s’installer à Toronto où elle habite avec sa famille.

Elle est l’auteure de plusieurs romans,  recueils de poésie et d’essais.

Elle a fait des études en littérature comparative à l’Université de l’Alberta, et par la suite, a été professeure à l’Université York pendant 7 ans au cours des années 80 et 90. Elle a également été l’auteure-en-résidence à l’Université Western en 2004-2005.

Peu connue du grand public mais prisée par la critique, Lola examine, par voie de son écriture, les rapports qui existent entre le langage et la subjectivité féminine, entre les langues et les cultures, entre le monde de l’enfant et le monde de l’adulte, entre la résistance et l’assimilation.

Écrivaine bilingue de langue maternelle française, elle examine la condition aliénante de l’écriture dans une langue seconde, notamment dans ses recueils de poésie, Color of Her Speech (1982) et Double Standards (1985).

Dans Gyno Text (1983), elle présente une série de poèmes portant sur la grossesse et l’accouchement dans lesquels elle exalte le corps féminin qu’elle perçoit comme étant une source de force et de pouvoir créateur.

KakiDes préoccupations d’ordre linguistique ressortent dans Frog Moon (1993), un roman qui suit l’auteure-protagoniste à partir de son enfance dans le Nord de l’Ontario jusqu’à sa vie à Toronto. Le roman a été traduit en français par l’auteur sudburois Robert Dickson sous le nom de Kaki.

En 1995, elle a publié Subject to Criticism, un recueil d’essais, de critiques littéraires, de lettres et d’entrevues.

La même année, elle a publié Cartouches, un livre de poésie dans lequel figurent des poèmes sur la mort de son père.

En 2001, elle a publié The Jasmine Man et en 2008, The Other Sister — deux romansElle a également publié deux autres recueils de poésie, soit Punctum (2007) et Site-Specific Poems (2004).

Lola traduit également des ouvrages d’auteurs canadiens de renommée, dont Nicole Brossard, Anne Hébert, Margaret Atwood et Michael Ondaatje, en plus de publier des critiques littéraires.

Elle a fait des lectures de sa poésie dans de nombreux pays incluant le Canada, les États-Unis, la France (dont le Centre Pompidou à Paris), l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, et la Pologne.

En 2013, elle a publié un recueil de poésie intitulé, Singed Wings chez Talon Books, où elle explore le thème du pouvoir créateur chez les femmes vieillissantes.

Singed Wings

Références : thecanadianencyclopedia.com; 49thshelf.com ; Livre : Échanges culturels au Canada, Lucien Pelletier, Norman Cheadle; editionsperceneige.ca; talonbooks.com; prisedeparole.ca; pathcom.com; communications.uwo.ca

Certification 2013

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s