Yvonne LeBel

Pionnière, développement du Nord, enseignante, chef de file pour le fait français, pour les femmes et pour les aînés du Nord de l’Ontario

Yvonne LeBel

Photo : avec l’autorisation de la famille LeBel par l’entremise de l’AEFO

Née à Embrun dans l’Est ontarien en 1915, Yvonne a déménagé dans le Nord de l’Ontario à Kirkland Lake avec sa famille dans les années 30. Elle est l’aînée de 12 enfants.

Diplômée de l’École normale de l’Université d’Ottawa, Yvonne a obtenu un baccalauréat ès arts de l’Université McMaster à Hamilton en 1969. En 1973, elle a également obtenu une maîtrise en éducation de l’Université d’Ottawa.

Dès le début de sa carrière en éducation, elle a enseigné à Val Gagné et à Kirkland Lake. De 1937 à 1947, Yvonne s’est retirée de l’enseignement pour élever sa famille. Elle a repris sa carrière en 1947 et poursuivit jusqu’à sa retraite en 1978.

Son implication auprès de la communauté francophone de Kirkland Lake a pris racine dès son arrivée dans le Nord. Yvonne avait compris que les francophones devaient s’unir pour résister à l’assimilation.

Par l’entremise de l’enseignement, des comités paroissiaux, d’une troupe de théâtre dans laquelle elle a joué et de la fondation du centre culturel Élan dont elle fut la  présidente, Yvonne a laissé sa marque sur la francophonie ontarienne.

Yvonne a milité et revendiqué le droit à l’équité salariale et aux écoles secondaires françaises pour le Nord de l’Ontario à partir de 1954. Elle a présidé le comité de l’avancement professionnel et a milité aux plans local, régional et provincial de l’AEFO qu’elle a présidé en 1972-73.

En 1982, l’AEFO lui a remis le Mérite franco-ontarien, une décoration qui a souligné sa contribution exceptionnelle à l’éducation franco-ontarienne.

Yvonne a été la première présidente du Club «  Les 50+ » à Kirkland Lake qu’elle a cofondé. Le club est une association qui regroupe les aînés et aînées francophones de la région.

Elle a également siégé au comité exécutif de la FAFO à titre de présidente régionale du Grand Nord et à titre de présidente provinciale de 1987 à 1989. À ce titre, elle a visité tous les clubs de l’âge d’or de Cobalt à Hearst pour les aider à mieux se structurer.

Yvonne a enseigné le français et l’anglais aux classes de 6e année de l’École catholique Assomption de Kirkland Lake jusqu’à l’âge de 83 ans. Elle est déménagée à Pointe-Claire au Québec pour se rapprocher de ses enfants. Elle y est décédée en 2011 à l’âge de 96 ans.

Note historique : Yvonne LeBel est la mère de Diane Marleau, la première Franco-Ontarienne à se faire élire au Parlement du Canada. Vous pouvez lire le profil de Diane Marleau sur ce blogue.

Référence : http://www.aefo.on.ca

NDLR: J’ai rédigé ce résumé à partir de sources fiables et au meilleur de mes connaissances. Dans toutes les instances possibles, je tente de faire valider le contenu auprès de la personne ou de sa famille lorsqu’il est possible de le faire. Toutefois, s’il contient des erreurs, n’hésitez pas à m’en faire part. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s