Carmen (Gravel) Laberge

Enseignante, politicienne, auteure, animatrice d’ateliers, bénévole

(Photo : courtoisie de Carmen Laberge)

Carmen (Gravel) est née en 1938 à Grégoire’s Mills où elle a fait ses études primaires.

Par la suite, elle a fréquenté l’école Ste Jeanne d’Arc de Fauquier et le couvent Notre-Dame-du-Sacré-Coeur à Ottawa.

En 1960, elle a obtenu un certificat d’enseignante à l’École normale d’Ottawa.

Carmen a dévoué 35 ans à la profession d’enseignante qu’elle a exercée dans des écoles à Ottawa, à Vanier, à  Fauquier et à Smooth Rock Falls.

De 1964 à 1967, elle a oeuvré en mission à São Paulo au Brésil où elle a, entre autres, offert des enseignements religieux, de la formation de catéchètes et assurer la préparation des enfants et des adultes aux sacrements.

Parmi ses expériences en enseignement, Carmen a rédigé un programme à l’intention des enfants surdoués pour le Conseil scolaire de Kapuskasing et a révisé des ouvrages pédagogiques pour le ministère de l’Éducation.

Au cours de sa carrière, elle a œuvré dans multiples champs d’action dont conseillère municipale, responsable de cours de formation pour adultes, préposée de cours et surveillante d’examens pour le ministère de l’Éducation.

Elle s’est également beaucoup investie dans sa communauté à titre d’animatrice liturgique en paroisse pendant 33 ans, en plus d’être directrice de chorale. Elle a été bénévole à la bibliothèque municipale de Fauquier pendant plus de 35 ans, dont 15 ans à titre de présidente du comité de la bibliothèque.

Son travail exemplaire de bénévole a été souligné à deux reprises. En 2000, le ministère des Affaires civiques, de la Culture et des Loisirs lui a remis un médaillon pour célébrer «Les distinctions de l’Ontario pour services bénévoles», puis en 2010, le ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport a également souligné ses 30 ans de bénévolat.

Carmen est  passionnée de généalogie, de musique et d’écriture. En 1981, elle a rédigé un livre (PRO-F-ONT) sur l’historique de Fauquier, un projet parrainé par l’AEFO et destiné aux élèves du niveau secondaire.

En 2001, elle a publié un premier livre aux Éditions Cantinales de Hearst intitulé Les gens heureux ont une histoire. Elle poursuit ses recherches généalogiques et ses formations dans ce domaine.

livre-les-gens-heureux-ont-une-histoire-200-sidebar-1

Son livre relate l’histoire de l’exil volontaire de ses grands-parents qui ont quitté la région du Lac-Saint-Jean pour s’établir comme défricheurs en Ontario en 1917.

Par l’entremise du récit de sa famille, Carmen livre un témoignage de la vie des pionniers de la région de Grégoire’s Mill et de Fauquier, et évoque la vie des familles nombreuses des années 40 dans un contexte social, religieux, historique et politique.

Les gens heureux ont une histoire, préfacé par la doyenne et pionnière de Fauquier, Thérèse Grzela Gravel, a été mis en nomination pour le Prix des lecteurs de Radio-Canada.

Elle prépare actuellement des ateliers d’écriture menant à la rédaction d’un récit de vie personnelle et familiale.

Toute personne intéressée à correspondre avec Carmen au sujet de ses ateliers ou de son livre peut communiquer avec elle à l’adresse cglab@live.ca.

Visionnez un poème patrimonial écrit par Carmen pour rendre hommage à l’école Sainte-Jeanne-d’Arc de Fauquier au moment de sa démolition en 2009 (2,40 min.).

Références :  brisedunord.com; texte de C. Laberge

Certification 2012

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s